nos médias ont oublié de nous le dire: supercalculateurs russes

L’entreprise russe T-Platforms, conceptrice des supercalculateurs Lomonossov, va livrer un de ses ordinateurs à un centre informatique de Juliers, en Allemagne. C’est ce qu’ont annoncé, dans un communiqué commun, l’entreprise russe et le centre allemand.Le montant de la transaction s’élèvera à 17 millions d’euros, dont 10 % reviendront à ParTec, le concepteur allemand du système d’exploitation du supercalculateur.

T-Platforms n’avait jamais reçu de commande étrangère aussi importante : si l’entreprise a conclu par le passé des contrats avec l’université américaine Stony Brook et le centre informatique finlandais CSC, ceux-ci portaient sur des machines moins puissantes.

Développer le secteur des supercalculateurs devient un objectif national pour de nombreux pays. Ces machines permettent en effet d’accélérer la mise au point de divers médicaments et de moteurs d’avions, et d’en réduire le coût en diminuant le nombre de prototypes nécessaires à leur élaboration.

Selon le top 50 des supercalculateurs russes, établi par le centre informatique de l’université d’État de Moscou, le futur superordinateur de Juliers sera plus puissant que l’ordinateur Lomonossov lancé en 2009, mais ne dépassera pas le Lomonossov 2, sorti en 2014.

C’est le superordinateur chinois Tianhe-2 qui occupe la première place du dernier classement international, publié en novembre 2014. Le supercalculateur russe commandé par Juliers décrocherait la 28e position du classement mondial actuel.

L’entreprise russe a remporté l’appel d’offres de Juliers face à des concurrents tels la société française Bull.

nos médias ont oublié de nous le dire: zone de libre échange commercial entre l’Union économique eurasiatique (UEE)

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a signé le 25 mai 2015 un accord sur la création d’une zone de libre échange commercial entre l’Union économique eurasiatique (UEEA) et le Vietnam.

L’UEEA unit la Russie, la Biélorussie, le Kazakhstan et l’Arménie.

Démocratie : Ni blanc, ni noir

« Ah oui, Cuba, cette dictature ! « , me dit un de mes amis.

« Oui, je sais, on met ce mot, ici, en occident », répondais-je.

La France, exemple de démocratie ?

2005. Référendum sur le traité européen. Le non l’emporte. Un an après, Sarko, l’homme-qui-pète-les –plombs, change 2 virgules et le fait voter par le parlement, avec sa « troupeau-de-bœufs » majorité. Votez, votez, brave gens !! Cela nous indiffère …

Dernière élection présidentielle : Grande bataille électorale : Sarko, le fier-combattant-lybien, et Hollandis, le fier défenseur des petites gens. Le choc droite-gauche ! Vous allez voir ce que vous allez voir, braves gens ! La lutte des classes, sauvage, terrible! Hollandis luttant contre la finance internationale et, au corps à corps, contre la chancelière Merkalus!

Le fier défenseur du petit peuple l’emporte et, aussi sec, fait la politique de son rival: une politique pour les riches, les milieux financiers et les multinationales. Le multipartisme, vous disiez, condition et garantie de la démocratie ? et du respect de la volonté des peuples?

Je suis convaincu qu’il y a plus de diversité d’opinions et de confrontation de points de vue au sein du Parti Communiste Chinois que dans l’UMP et le PS réunis (de toute façon, ce n’est pas difficile) !! La preuve ? Il y a déjà eu en Chine des changements fondamentaux de l’organisation économique, tels la création d’un secteur privé. Pas mal pour une dictature !!

Ici, que ce soit à l’UMP ou au PS, tout le monde est pour le libéralisme économique, l’Euro, le remboursement de la dette Grecque, l’industrie nucléaire, le prochain traité avec les US négocié dans le dos des peuples … Tout le monde est contre la planification, la régulation, le contrôle de l’état sur des secteurs de l’économie, contre « la morale prenant le pas sur l’argent ».

Belle diversité « démocratique » ! Elles sont loin les Lumières ! Pensée unique et sous chloroforme : personne n’envisage de remettre en question le capitalisme, la finance débridée, d’inventer autre chose, au plus près des besoins des gens et de l’aspiration humaine.

On ne peut rien changer m’explique-t-on, il n’y a pas d’alternative me dit-on, vous ne comprenez pas? Il n’y aurait pas d’autres politiques possibles sinon celle qui répond aux exigences des puissants?  Serions nous sous une dictature? La dictature de l’argent.

Oui, la révolte est légitime, révoltez vous!!!

A quoi peut servir l’Europe ?

Et si l’Europe portait une ambition plutôt que de dépenser de  l’énergie à harmoniser les plaques d’immatriculation des voitures (ce qui ne sert quasiment à rien) ou le nom des autoroutes (ce qui rend tout plus compliqué)? Une ambition plutôt que d’interdire aux Etats de soutenir une entreprise en difficulté et de garantir ainsi que tout le monde sera bien licencié?

Je propose que l’Europe s’investisse dans un vaste plan d’actions pour assurer une présence majeure sur le continent Africain, pour mettre en place une alliance stratégique avec ce continent au potentiel énorme.  Aider l’Afrique dans son développement : santé publique, éducation, culture, réseau routier, eau potable, électricité, création d’un réseau de petites entreprises.

Il est de l’intérêt de l’Europe d’aider l’Afrique au maintien sur place de sa nombreuse population. Il est de notre intérêt d’avoir, au Sud, un continent ami, habité par une population jeune. L’Afrique est dans notre « zone d’influence » traditionnelle. Nous avons avec Elle une histoire riche.

Laissons à la Chine sa zone d’influence naturelle : l’Asie. Battons-nous pour être influent en Afrique, pour être le partenaire majeur de l’Afrique, dans le respect de chacun.

La France, seule, paraît incapable de le faire. Alors, passons à la dimension européenne. Nos partenaires Européens comprendront vite l’intérêt stratégique d’un tel projet, j’en suis  convaincu.  Les peuples d’Europe s’enthousiasmeront pour cet investissement d’avenir.

Cela ferait du bien à l’Europe de porter un tel projet ambitieux, stimulant. Cela ferait du bien que l’Europe affiche une ambition au niveau international.

Quelles alliances pour demain?

Une info que nos médias ont oublié de nous donner : « La visite du président chinois Xi Jinping à Moscou, le 9 mai 2015, à l’occasion des célébrations du Jour de la Victoire, a abouti à la signature de plus de 30 accords bilatéraux, pour un montant total de quelques dizaines de milliards de dollars. Il s’agit d’un véritable tournant dans les relations russo-chinoises, qui se limitaient jusque-là aux questions énergétiques » .

La France, elle, n’avait aucun représentant à Moscou pour fêter la fin de la deuxième guerre mondiale. Peut-être nos gouvernants pensent-ils, à l’encontre de tous les historiens,  que l’URSS n’a pas eu une contribution majeure à la défaite de l’Allemagne…

La Russie se rapproche de la Chine. Est-ce notre intérêt ? Quelles alliances pour le monde de demain ? Devant la Chine qui monte en puissance, je crois utile de créer une coalition stratégique avec la Russie. Tout le continent européen unie avec tout le nord de l’Asie jusqu’à la Mongolie, je crois que cela serait une sécurité pour nos enfants demain.

De plus, finalement, si on réfléchit bien, nous avons plus de valeurs communes avec les Russes que nous n’en avons avec les Américains.

Cessons de rejeter la Russie et de la pousser à envisager son avenir avec l’Asie. C’est dangereux pour nous.

Alors, si cessait le dénigrement systématique et imbécile de la Russie dans nos journaux, à la télé … ? non ?