Assurer la sécurité des citoyens

En France et en Belgique, on arrête les mecs après qu’ils aient ont commis les attentats.
En Belgique, certaines personnes mal intentionnées demandent si le rôle de l’état n’est pas d’assurer la sécurité des citoyens et de neutraliser les criminels AVANT qu’ils ne tuent ? Les Belges sont vraiment des gens tordus.
En France, les félicitations pleuvent sur la Police et les services de renseignements après la mort de 150 personnes. Le ministre Cazevieille congratule et se congratule.
Dormez tranquilles, braves gens ! Pour vous protéger, le président modifie la constitution et a prévu une réunion dans 4 mois à Bruxelles pour discuter d’un planning de négociations qui devrait, si tout se passe bien, débuter début 2018.
Si vous protestez, l’Etat, attentif, enverra les gardes mobiles pour vous taper dessus. Preuve : la répression avant-hier des manifs étudiantes, celle, il y a quelques mois de la manif des avocats, tous, c’est bien connu, individus extrêmement dangereux.

La bérézina du PS et de Hollande

Hollande hué, sifflé. Les journalistes surpris de la virulence de cet accueil. Ils n’ont pas compris qu’il y a un rejet violent de Hollande et de ce gouvernement. Quand on sème le mépris, on récolte la haine. Ce pouvoir méprise le peuple, le peuple va lui rendre la monnaie de la pièce. Ce pouvoir ignore tout des difficultés, des peurs, de la souffrance des gens modestes et même des classes moyennes dans notre pays. Ce gouvernement , et son chef Hollande, vivent sur une autre planète, remplie de riches patrons du CAC40 et du CNPF (Centre National du Patronat Français , certains disent MEDEF), de jeunes soit disant brillants nourris à la cuillère d’or comme Macron.

Le peuple? Il n’existe plus. C’est  la thèse que défendent des clubs de pensée parisiens à la mode. La gauche aujourd’hui, disent-ils, doit s’appuyer sur les minorités, doit lutter pour les nouveaux droits (mariage des homos, GPA, …). Nous ne sommes plus dans un monde où il y a des travailleurs exploités, usés jusqu’à la corde. En tout cas, à Paris, il n’y en a pas!!!
Ce qui va arriver au PS aux régionales ressemblera à ce qui est arrivé à l’équipe de France de rugby contre les Blacks: la bérézina!

Nous avons besoin de femmes et d’homme neufs comme Alexis Tsipras

Tous ces dirigeants (Junker, Lagarde, Draghi, mais aussi Merkel, Hollande, …) nous ont conduit au chaos, ont fait la démonstration de leur incapacité à construire du nouveau.

Les fondements de leur façon de penser sont erronés. Les signes de leur incompétence sont là, comme construire une monnaie unique avant d’homogénéiser les économies, les fiscalités, les lois du travail, les niveaux des prix et des salaires …   Un candidat à une maitrise d’économie qui préconiserait une telle stratégie serait évincé !!

Dehors ! tous ces dirigeants du passé à la tête remplie de catéchèse libérale !  Durant leur cursus de séminariste dans les grandes écoles, on leur a rempli la tête de « prêt-à-penser » libéral anti démocratique et anti peuple.

Nous avons sorti en série des cerveaux remplis du postulat que l’essentiel d’une économie est la bourse. Que les usines sont optionnelles. Qu’il faut acheter les patates au bout du monde parce que c’est moins cher. Que les travailleurs ne sont pas des richesses mais des charges. Que la protection sociale est un coût et que cela. Qu’il faut dorénavant appeler un PSE non pas «Plan de Suppression d’Emplois » mais «Plan de Sauvegarde de l’Emploi ». AH, la belle manipulation sémantique !

Dehors ! toutes ces têtes saturées d’axiomes anti «valeur du travail » et pro-capital qui effectuent leur besogne au FMI, à la BCE, dans l’administration de l’Archevêché Libérale de Bruxelles.

Comment peut-on chercher une solution économique en demandant à un pays de baisser de 200 Euros par mois les toutes petites retraites quand, chaque jour, toujours plus de dizaines (centaines ?) de millions d’Euros cherchent désespérément à se placer ! L’argent coule à flot, de façon indécente, mais on explique au charpentier, qui est en train de faire un bel ouvrage, que le payer, à lui, 1200 Euros est insupportable à l’économie. Mais payer 3 Millions d’Euros par an un PDG ne pose aucun problème à l’entreprise. Verser des Milliards d’Euros de dividendes aux actionnaires ne pose aucun problème !

Alors, Messieurs, ces discours, s’il vous plait, rangez les dans vos mallettes en cuir et partez vite, avant que les peuples ne s’énervent !

Nous avons besoin de femmes et d’homme neufs comme Alexis Tsipras.